eclipses lunaire et solaire
éclipse solaire et éclipse lunaire

Le nerf vague est le plus long des nerfs crâniens. Il traverse le cou et le thorax jusqu’à l’abdomen. Il comprend deux ramifications asymétriques, une à droite et une à gauche de notre axe central.

 

 

 

Des chercheurs ont découvert que la branche droite du nerf vague est spécialisée.

La branche droite du nerf vague est en effet dotée de cellules sensorielles  pourvues d’une « population de neurones de récompense ». Le NVD pourrait donc participé activement à la transmission de l’information de récompense transmise au cerveau par notre intestin. Cette branche vagale droite est en outre connectée à des neurones similaires contenant de la dopamine dans le tronc cérébral. L’étude a également révélé que ces « neurones de récompense » lient les cellules sensorielles périphériques aux populations de neurone de récompense du cerveau.

La branche gauche du nerf vague n’est pas connectée à la récompense mais à la satiété selon les chercheurs. Elle est donc également spécialisée.

Cette découverte est particulièrement intéressante et utile pour tous les pratiquants de yoga. Ida et pingala pourraient en effet correspondre aux branches droite et gauche du système parasympathique  et non plus naïvement aux systèmes para et orthosympathique.

Cette association contribuerait par ailleurs à s’expliquer pourquoi Swami Sivananda enseignait la nécessité de stimuler ida nadi (lunaire et tamasique) pour faire le plein de « nectar » et de stimuler pingala nadi (solaire et rajasique) pour jeûner et expulser  de son organisme les différents poisons générés par le stress et l’absence de contrôle de soi.

Mais soyons prudent, car ce dernier insistait également beaucoup sur la subtilité et la complexité de ce système autonome de régulation.