La pratique du yoga nous apporte une meilleure stabilité émotionnelle, une meilleure humeur et une meilleure santé en général. C’est un fait. Mais quelle est la limite de cet état d’être ? A quel moment cet avantage adaptatif pourrait-il nous faire basculer dans le désavantage et même nous compliquer l’existence ?

Une étude suggère une certaine limite. Elle révèle que de petits facteurs de stress quotidiens, non traumatiques, peuvent faire du bien à notre cerveau et qu’il ne faut surtout pas s’en priver.

Les expériences de facteurs de stress pourraient-être, en effet, autant d’opportunités pour nous de résoudre un problème et d’éliminer les solutions les moins efficaces de notre mémoire. Cette action de clarification cognitive est bonne pour notre cerveau, surtout en vieillissant.

Le stress peut également occasionner des problèmes de santé comme des maladies chroniques ou une détérioration du bien-être émotionnel. Mais il peut également nous apporter la santé si nous sommes bien engagé dans la vie et surtout si nous nous appliquons dans la voie du yoga, pour mieux comprendre et clarifier la complexité des situations.

Les chercheurs ont constaté dans leur étude qu’il y avait quelques avantages pour les personnes non engagés dans la vie. Ces participants étaient moins susceptibles d’avoir des problèmes de santé chroniques et d’avoir une meilleure humeur tout au long de la journée.

Cependant, ces mêmes personnes ont également obtenu des résultats inférieurs au test de cognition, la différence correspondant à plus de huit ans de vieillissement. De plus, ils étaient aussi moins susceptibles de déclarer avoir donné ou reçu un soutien émotionnel, et moins susceptibles de vivre des choses positives tout au long de la journée.

Les chercheurs ont donc conclu que vivre sans stress et sans défis dans la vie, c’est s’exposer à trop de difficultés, en cas de stress majeur et qu’il faudrait donc renoncer à vivre isolé de tout.

Alors en bon yogi: Donnons-nous plein de défis, exposons-nous, utilisons nos rêves et rajeunissons !