narayanayaSi l’on veut ressentir plus d’enthousiasme, d’attention et d’épanouissement à son réveil et vivre en meilleur santé le plus longtemps possible, il nous faut également améliorer notre sommeil. Comment ?

Ce qui rend notre vie difficile, stressante et parfois même insupportable c’est aussi notre habitude à toujours retarder notre endormissement pour finir de regarder notre série préférée ou notre éveil, avant de s’affairer.

Le déphasage circadien redondant est tentant mais n’est pas vraiment épanouissant, ni pour le corps, ni pour le cerveau: Parce qu’il perturbe toujours  l’heure des repas, il ne nous permet pas de digérer correctement nos aliments et nous expose à un risque accru d’obésité, de cancer ou de diabète. Parce qu’il perturbe ou retarde le temps du jeûne nocturne, il ne favorise pas non plus l’évacuation des déchets cérébraux, ni la reconnexion de notre cerveau à partir des expériences vécues, pendant les phases de sommeil profond et paradoxal. Le déphasage nous expose à un stress physique et psychique permanent et redondant.

Arrêtons également de croire qu’il faille dormir 8h d’affilé. C’est un mythe hérité de la lumière artificielle et des horaires imposées par la société industrielle. Réhabituons-nous plutôt à dormir profondément 4h, puis à nous éveiller 20 minutes maxi, pour « désirer sincèrement solutionner  nos problématiques »  et à nous ennuyer pour nous  rendormir à nouveau 4h, rêver consciemment et trouver des solutions originales à tous nos problèmes.

Enfin, venez régulièrement aux cours de yoga et de méditation pour préparer votre sommeil et rompre avec tous ces facteurs d’intoxication cérébrale que sont: l’insomnie chronique, la solitude, le manque d’activité physique, la surexposition à la pollution atmosphérique (NO2, particules fines…), visuelle ou sonore, le manque d’émerveillement ou la surconsommation de psychotropes (benzodiazépines).

Ensemble, ne négligeons pas  ce tiers de notre vie qui peut métamorphoser nos lendemains. Pratiquons !